top of page

Se pardonner pour avancer

Salut les mamans !


Me pardonner a été une étape clé dans mon parcours de reconstruction après le burnout parental. Primordial même pour pouvoir avancer et trouver comment améliorer mon état d’être et ma façon d’être mère - que je devais revoir complètement.

Me pardonner d’avoir trop crier, d’avoir mises mes filles de côté quand je ne pouvais plus me lever à cause de mes hernies discales aux lombaires, ou encore avoir toutes ces pensées violentes quand je n’arrivais plus à m’occuper d’elles.


Et voici les 7 astuces que j’ai utilisé pour me pardonner et avoir le courage de changer :

  1. J'ai compris que le burnout parental était un phénomène courant mais tabou et qu'il était important de me pardonner. J'ai compris que cela pouvait arriver à tout le monde, donc je me suis pardonnée pour les erreurs que j'ai commises et les difficultés que j'ai rencontrées.

  2. J'ai accepté que le pardon de soi était un processus qui peut prendre du temps. J'ai compris que cela ne se ferait pas instantanément et que j'avais besoin de travailler sur moi-même pour arriver à me pardonner.

  3. J'ai réfléchi aux erreurs que j'ai commises en tant que maman. Et je me suis faite accompagnée pour dénicher les souffrances émotionnelles associées.

  4. J'ai trouvé des moyens de me faire du bien. J'ai pris soin de moi, j'ai trouvé des activités qui me détendaient et me faisaient plaisir, j'ai fait de l'exercice, j’ai lu, j'ai écrit, j’ai médité, j’ai dessiné et même colorié ou tout ce qui pouvait m'aider à me sentir mieux.

  5. Je n'ai pas hésité à demander de l'aide. J'ai consulté des thérapeutes et notamment en EMDR pour m’aider à dépasser mon traumatisme de l’accouchement qui avait failli nous coûter la vie à toutes les trois.

  6. Je me suis concentrée sur le présent et l'avenir et j’ai décidé de ne plus me laisser submerger par le passé.

  7. J’ai entrepris un chemin vers la paix intérieure en me pardonnant et en me concentrant sur les aspects positifs de ma vie de maman et sur ce que je pouvais faire, dès maintenant, pour m'améliorer en tant que maman et en tant que personne.

Il reste encore des traces, mais aujourd’hui, j'ai de la compassion pour ce chemin parcouru.


Bientôt, je vous dévoilerai le programme d’accompagnement que je suis en train de créer, à partir de mon expérience et mes formations, pour aider toutes ces mamans épuisées qui se sentent coupable de l’être.

--------

Je suis Clémence Albertelli, coach de vie certifiée et thérapeute en libération émotionnelle et j'accompagne les mamans épuisées à parler sans crier pour retrouver un foyer calme grâce à la régulation des émotions de chacun.



6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page