Emoi & PMA

L'accompagnement bienveillant pour mieux vivre sa PMA

Par expérience, les personnes emprises dans un parcours de PMA sont des personnes qui ont une souffrance (latente, consciente ou inconsciente) dans l’expression d’un besoin profond et vital, qui touche aussi bien les hommes que les femmes dans leur intégrité propre.

Ce parcours plus ou moins long, peut être vécu de façon différente en fonction des personnalités et des accompagnements réalisés par des personnes.

Certaines refusent cependant catégoriquement un accompagnement psychologique.


Emoi & PMA a conçu des ateliers d’écriture thérapeutique, proposant des dispositifs d’écriture permettant de laisser libre cours à son imagination et ses émotions et ainsi fluidifier les pensées, la parole et ne pas emmagasiner des énergies négatives - souvent néfastes au processus de maternité.

 
fiv-invitro.jpg

La PMA en France

Un manque d’accompagnement de la personne

Très médicalisé, le parcours de PMA destitue la femme du sentiment d’appartenance de son corps et de son désir de parentalité. Rythmé par les rendez-vous médicaux, l’impact de
ce parcours sur les émotions et le mental est trop souvent mis
de côté.

Les hommes, impuissants face à ces techniques médicales à répétition, ne savent pas toujours comment accompagner émotionnellement leurs conjointes dans ce processus, eux-même enclin à une multitude de questions et d’émotions. Un tabou,
des non-dits, peuvent vite s’installer autour de ce sujet.

Les femmes et aussi les hommes se retrouvent très vite isolés face à leurs peurs et leurs incompréhensions parfois.

La seule solution d’accompagnement proposée par le personnel médical est un psychologue.

 
courtney-clayton-567562-unsplash.jpg

Le couple à rude épreuve

Un parcours semé d'embuches

L'article “Sexualité : le couple à l’épreuve de l’éprouvette” publié dans le magazine Psychologies le dit très bien :

  • De l'avis de nombreux experts, la PMA est "une épreuve qui resserre les couples s’entendant bien et disloque ceux qui sont déjà fragiles,

  • "Il y a là un viol d’intimité souvent mal vécu", atteste la psychanalyste Geneviève Delaisi de Parseval, engagée dans le combat bioéthique,

  • Dans les cas de stérilité masculine, le ressentiment des femmes peut s’avérer violent. Car c’est toujours à elles d’endosser la totalité du traitement,

  • Les paroles, souvent abruptes, des médecins ont des effets psychologiques désastreux,

  • Obsédées par la crainte de perdre du temps, les femmes sont nombreuses à enchaîner les tentatives de manière désespérée et mécanique.

De nombreuses émotions négatives se cristallisent par manque d’échange et d’écoute.

 
Les pieds de couple dans un lit

Le programme 
Emoi  & PMA

L'harmonisation corps-esprit

A découvrir bientôt...

 

Emoi & Clémence

06 21 43 23 87

Consultations au centre Aria Bien-Etre 

6 quai du commerce - 69009 Lyon

Métro Gare de Vaise